en-tête 928

Série Analyseur Macro 928

Analyse Carbone/Azote/Soufre et Azote/Protéines par combustion

Manipulez facilement des échantillons hétérogènes, difficiles à préparer ou à faible niveau d’analyte avec le macro-analyseur série 928 pour déterminer le carbone/azote/soufre et l’azote/protéines par combustion. Un matériel à la pointe de la technologie et notre logiciel exclusif Cornerstone ® à écran tactile offrent à votre laboratoire une augmentation du rendement d'analyse, de la disponibilité opérateur et de la fiabilité. La capacité de masse des macro-échantillons (jusqu’à 3 grammes pour le modèle azote/protéine, quelle que soit la teneur en carbone de l’échantillon), les temps de cycle rapides et le faible coût par analyse rendent la série 928 idéale pour ces macro-échantillons difficiles.

  • Maximisez la productivité du laboratoire avec une cadence d’échantillons inégalée
    • Temps de cycle rapide de 5 minutes
    • Masse d’échantillon : jusqu’à 3,0 g d’azote (FP) (1,0 g nominal) ; jusqu’à 1,0 g de carbone/azote (0,5 g nominal) ; jusqu’à 0,3 g pour carbone/azote/soufre (0,2 g nominal)
    • Chargeur d'échantillon automatique en option : 100 positions pour analyse séquentielle et non séquentielle
  • Conception ergonomique centrée sur l’opérateur avec une interface à écran tactile
  • Accès facile à tous les tubes de réactif et aux zones de maintenance courantes pour une maintenance simplifiée
  • La durée de vie prolongée des réactifs contribue à un faible coût par analyse
  • La conception d'un four horizontal avec des températures maximales allant jusqu’à 1 450 oC garantit l’oxydation complète des échantillons
  • Augmentation de l’efficacité et de la fiabilité du four avec une conception sans réactif

Applications

La série 928 est idéale pour les applications suivantes : viandes, aliments pour animaux, fourrages, aliments pour animaux domestiques, céréales, produits fraisés, amidon, produits de fermentation, produits laitiers et fromagers, sols, sédiments, engrais, tissus végétaux, matériaux de filtration, déchets, fibres et textiles, résines et polymères, produits en papier et produits pétroliers et additifs

La série 928 détermine l’azote/les protéines, le carbone/l’azote ou le carbone/l’azote/le soufre dans une multitude de matrices organiques provenant des aliments, des sols et des engrais. Le système utilise un four à combustion , en céramique, horizontal et haute température, conçu pour analyser une masse importante d'échantillon (macro-échantillons) en un temps d’analyse rapide offrant un potentiel d’applications variées et un débit inégalé.

Pour démarrer une analyse, un échantillon de taille macro est pesé dans une nacelle en céramique et placé dans le chargeur à 100 positions. Une séquence d’analyse entièrement automatisée transfère l’échantillon dans une chambre de purge étanche, où le gaz atmosphérique entraîné est éliminé. L’échantillon purgé est automatiquement transféré dans le four, qui peut être utilisé à des températures comprises entre 1 100 °C et 1 450 °C. Pour assurer une combustion complète et rapide (oxydation) de l’échantillon, l’environnement du four est composé d’oxygène pur avec un flux d’oxygène secondaire dirigé vers l’échantillon via une lance en céramique. Les gaz de combustion sont évacués du four via un refroidisseur thermoélectrique (modèles azote/protéine et carbone/azote) ou un réactif anhydrone (modèle carbone/azote/soufre), afin d’évacuer l’humidité, puis recueillis dans un volume de ballast contrôlé par thermostat. Les gaz s’équilibrent et se mélangent dans le ballast avant l’extraction d’une fraction de gaz représentative de l'échantillon par une vanne aliquote et son introduction dans un courant de gaz inerte pour analyse. Selon le modèle de l’analyseur, la fraction aliquote de gaz est acheminée vers une cellule à infrarouge non dispersive (NDIR) pour la détection du carbone (sous forme de dioxyde de carbone) et du soufre (sous forme de dioxyde de soufre), ainsi qu’une cellule de conductivité thermique pour la détection de l’azote (N2). Contrairement aux cellules NDIR, les cellules TC étant chimiquement non spécifiques, une série de réactifs et de filtres est utilisée pour assurer la détection quantitative du N2 sans interférence chimique. Un tube de réduction chauffé, rempli de cuivre, est utilisé pour convertir les espèces d’oxydes d’azote (NOx) en N2 et éliminer l’excès d’oxygène. Le dioxyde de carbone (CO2) est éliminé par LECOSORB et l’eau (H2O) est éliminée par Anhydrone.

Un séquençage minutieux de l’analyse par le logiciel Cornerstone® fournit un débit maximum d’échantillon en entrelaçant la séquence de chargement de l’échantillon et en quantifiant les aliquotes de gaz de l’échantillon précédent. Dès que le gaz de combustion est collecté dans le ballast, la séquence d’analyse est lancée pour l’échantillon suivant.

La composition déterminée de l’échantillon par Cornerstone est affichée en pourcentage de poids ou en parties par million, et peut également être affichée dans d’autres unités personnalisées, au besoin.

De nombreuses capacités de détection de diagnostic sont incluses dans l’analyseur de série 928. Capteurs de pression multiples (PT) pour assurer la présence d’oxygène et d’hélium en quantité suffisante et pour permettre la vérification des fuites en segments individuels du circuit. Les régulateurs de débit massique numériques (MFC) sont utilisés pour contrôler et mesurer les flux critiques d’oxygène et d’hélium. Les capteurs thermiques et les appareils de chauffage permettent de contrôler thermostatiquement la température de composants critiques tels que le four, le ballast, la boucle de dosage, le MFC de l’hélium, la cellule NDIR et la cellule TC.

« retour au menu produits

Détails Série 928

928

  • Modèles
    1. Azote/Protéine FP928

    1. Carbone/Azote CN928

    1. Carbone/Azote/Soufre CNS928
Plus dans cette catégorie : « Série 828
Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software