Diagnostic médical par analyse respiratoire et GC×GC-TOFMS : Optimiser les données pour un traitement précis

Lors de nos petits déjeuners séminaires ASMS, Jean-François (Jef) Focant, chef du département de chimie et directeur du groupe de chimie organique et biologique analytique de l’Université de Liège, Belgique, a parlé de l’utilisation de nos Pegasus® BT 4D et Pegasus® GC-HRT 4D pour GC×GC-TOFMS sur le souffle des patients asthmatiques pour améliorer le traitement de l’asthme*. Avant de manipuler du sang et des expectorations, Jef nous a d’abord informés de l’importance d’optimiser les données.

Spectrométrie de masse et histoire du GC-TOFMS par Alan Griffiths

 L’analyse non ciblée, la science des données et l’innovation ont fusionné pour donner naissance à la nouvelle génération d’analyse par techniques séparatives en spectrométrie de masse. Alan Griffiths, spécialiste des produits en science séparative de LECO UK nous l’explique.

« Une idée découle souvent d’une autre, et des réactions en chaîne se produisent. Comme pour les réactions chimiques, les idées peuvent rester contenues dans des zones restreintes avant de se propager progressivement vers l’extérieur. La Silicon Valley, en Californie, est un point de convergence de la technologie. Au Royaume-Uni, la ville de Manchester constitue le pôle majeur de la spectrométrie de masse (MS). Manchester est le lieu de production du premier spectromètre de masse commercial construit en dehors des États-Unis… »

Lisez ici l’article complet…

Monde de la chimie // Publication 12/2019 // Article par Alan Griffiths

Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software